e-logistique et e-commerce
Appelez-nous: +41 22 307 78 09

Un marché de plus en plus exigeant

Un marché de plus en plus exigeant

 

L’e-commerce affecte aussi les enseignes haut de gamme

 

Deux années noires pour le commerce de détail

2016

–  En février, la chaîne de magasins de vêtements Blackout, dont le siège est à Oensingen (SO), ferme 11 de ses 92 succursales.

–  En avril, le groupe Bata, dont le siège est à Lausanne, ferme ses 29 magasins de chaussures en Suisse, une mesure qui concerne 175 salariés sur un total de 300.

– En mai, le Tribunal d’arrondissement de Lausanne prononce la mise en faillite de Switcher, la marque de vêtements à la baleine jaune. Quarante employés sont licenciés.

– En juin, Migros réorganise sa branche de l’ameublement. Les filiales Micasa et Interio sont dotées d’une gestion et d’une direction centralisées. Une vingtaine d’emplois disparaissent.

– En juillet, la chaîne de magasins fribourgeois Happy Baby, spécialisée dans la vente de produits pour bébés, fait faillite. Cinquante emplois passent à la trappe.

2017

– En avril, le Tribunal de la Gruyère prononce la faillite du groupe fribourgeois Yendi. Les 96 magasins ferment leurs portes et 420 postes de travail disparaissent.

– En mai, le groupe de mode schwyzois Charles Vögele, vendue à la société italienne Sempione Retail, coupe dans les effectifs. Environ 160 postes sont supprimés au département logistique du siège de Pfäffikon et à Freienbach, dans le canton de Schwyz. Le groupe avait déjà supprimé 50 postes début 2016 à Pfäffikon.

– A la mi-mai, le groupe Migros décide de redéfinir l’orientation stratégique de Globus vers le segment premium. Dans la foulée, le grand distributeur annonce la disparition de 80 postes sur 400 à la centrale de Globus, à Spreitenbach (AG).

– En août, Manor supprime 200 emplois à Bâle. En 2015, le groupe y avait déjà biffé 139 postes.

 

Contactez-nous

Nous ne sommes pas en mesure de vous répondre actuellement. Laissez nous un message et nous vous contacterons dans les plus brefs délais.

questions ou préoccupations? Je serais ravi de vous aider!

Cliquez sur ENTRER pour discuter
Aller à la barre d’outils