e-logistique et e-commerce
Appelez-nous: +41 22 307 78 09

Nouvelle tendance : le F-commerce

Nouvelle tendance : le F-commerce

Facebook  se met au commerce électronique

Les entreprises sont de plus en plus présentes sur Facebook, avec les pages à dimension commerciales, transformant petit à petit le plus grand des réseaux sociaux en un espace pour acheter et vendre. Une révolution est en marche ? En tout cas de grandes marques se lancent  dans l’expérience f-commerce, comme Easy Jet et Amazon, pour augmenter leur visibilité. Cette « Social Shopping Experience » a commencé avec des cadeaux virtuels qu’on peut offrir à ses amis, une peluche par exemple, et continue avec un fleuriste américain (1800 FLowers) qui décide de vendre des fleurs réelles. Si les marques ont compris l’intérêt d’une page fan pour mettre en valeur leur produit, 1800 Flowers va plus loin en intégrant une application pour acheter des produits. Bien que les utilisateurs de Facebook restent encore sceptiques, il se pourrait que le e-commerce soit bouleversé : la spécialiste du e-commerce Sucharita Mulpuru, interrogée par le Financial Times, approuve: « La plateforme est gigantesque, ce qui implique un réel potentiel pour toucher plus de clients et donc de se faire encore plus d’argent ».

Amazon emboîte le pas

En effet, cela fait déjà quelques mois que le géant culturel propose une Beta permettant de connecter son profil Amazon à son compte Facebook. Ainsi, on peut accéder depuis la page fan à deux parties : la première vous rappelle les dates d’anniversaires de vos amis et vous suggère des cadeaux en fonction de leurs préférences, la seconde propose des produits culturels que vos amis ont appréciés (grâce à leurs “Like” sur Facebook) pour inciter leur achat. On peut ainsi voir Facebook comme une plateforme de marketing social qui propose de nouvelles pistes pour les commerces en ligne.

Easy Jet s’envole depuis la planète Facebook

L’application Holiday Planner permet de préparer et de réserver ses voyages directement sur la plateforme sociale. Mais il va encore plus loin dans la dimension sociale en proposant de partager son voyage auprès de ses amis et de les faire voter pour une destination plutôt qu’une autre.
On peut également organiser un voyage à plusieurs, l’idée est simple : on entre le nom du projet de vacances, choisit sa destination, précise la date, définit un budget et enfin on invite ses amis. Une autre idée du e-commerce qui inclut la notion de web participatif.

Monnaie virtuelle

Si Facebook laisse la place aux autres marques pour faire leur business, il n‘a pas oublié de prendre sa part du gâteau avec les Facebook Credits, et il compte bien booster sa monnaie pour augmenter les transactions en ligne. Ainsi, l’économie digitale semble possible avec des millions d’utilisateurs dans le monde qui pourront acheter des crédits dans un guichet (virtuel) pour les dépenser dans des jeux et applications sur le réseau, Facebook récupérera 30% des transactions. Cette démarche devrait rapidement amener les internautes à pouvoir acheter de « vrais » biens avec de l’argent virtuel, comme chez un e-commerçant. Un système qui prendra une toute autre ampleur si l’on pense à la publicité ciblée Facebook, permettant aux publicitaires et spécialistes du e-marketing d’avoir des données concrètes sur les comportements d’achat. Sans vouloir aller trop loin on pourrait même imaginer une monnaie Facebook qui ferait son entrée en Bourse dans les années à venir !

Il va sans dire, le f-commerce est une tendance à suivre….

Marie Albéric Martin

Contactez-nous

Nous ne sommes pas en mesure de vous répondre actuellement. Laissez nous un message et nous vous contacterons dans les plus brefs délais.

questions ou préoccupations? Je serais ravi de vous aider!

Cliquez sur ENTRER pour discuter
Aller à la barre d’outils